La pêche de la truite à l' ultra léger

La pêche de la truite à l' ultra léger

Je vais vous parler d' une de mes techniques préférées pour la pêche de la truite, et vous faire part de mon humble expérience acquise après une trentaine d' années de pratique, ainsi que d' innombrables heures passées au bord de l' eau. Depuis longtemps je me suis basé sur les 3 facteurs essentiels à mes yeux à la réussite de la pêche : l' analyse,  la réflexion et la détermination. La pêche à l' ultra léger est vraiment spécifique, et ne peut être comparée à aucune autre forme de pêche aux leurres. Pour ma part, je ne pratique pas le lancer léger.

1) le matériel 

truite prise à la cuiller panther martin

La canne sera d' action parabolique (la vraie pêche à l' UL se pratique avec des cuillères tournantes , l' utilisation de poissons nageurs nécessite une canne d' action différente, et ne permettra pas de pêcher certains postes exploitables uniquement avec des micros cuillères ), la puissance requise est de 0,5/3 grammes, la longueur idéale se situe autour de 1,50 mètres avec un talon court de bon diamètre pour pêcher des ruisseaux et des petites rivières,  là où la pêche à l’ UL prend tout son sens. L'utilisation de cannes d'une longueur supérieure à 1,60 mètre représente un véritable handicap en milieux encombrés où l’on pratique beaucoup en wading. Même si la longueur de 1,80 mètre minimum est plébiscitée par la plupart,  cette longueur est  peut-être compatible sur certaines rivières dégagées ou avec des berges hautes, par contre elle ne l' est pas du tout avec mes riviéres du Forez et deviendra rapidement un handicap qui va ralentir considérablement votre progression et ne vous permettra pas toute la discrétion nécessaire. De même, un talon long est une gêne sur certaines techniques de lancer, nous y reviendrons ultérieurement. J’utilisais, il y a quelques années, 3 longueurs de cannes différentes suivant les types de cours d’ eau  : 1,10 mètre pour la pêche en ruisseau très encombré  d’ environ 1 mètre de large , excessivement difficile et physique (je ne pratique plus l’ UL sur ce type de cours d’ eau aujourd'hui,  mais les surprises agréables n'y sont pas rares pour qui veut s’y risquer), une longueur de  1,45/1,50 mètre avec laquelle vous pourrez faire face à la plupart des situations et la dernière longueur d’environ 1,60/1,65 mètre pour les rivières les plus larges.

Le moulinet est la pièce essentielle de  la pêche à l’ ultra léger, beaucoup plus important que la canne. Ainsi donc, si vous prévoyez d’ investir dans cette pêche, il vaut mieux privilégier le moulinet. Le poids doit se situer autour de 200 grammes, les cannes UL courtes font autour de 70/80 grammes, il faut donc garder un ensemble cohérent, le ratio sera supérieur ou égal à 74 cm par tour de manivelle.  Il faut également prendre garde à la taille de la bobine en évitant les bobines de trop faible diamètre qui sont sources de perruques et de vrillages importants sur des nylons de petit  diamètre. Les moulinets pour la pêche à l'anglaise sont assez bien appropriés si ce n’est leur poids un peu trop important. Effectivement, il vaut mieux avoir un moulinet de 220 grammes  qui possède une bobine de gros diamètre et un ratio de 80 cm par tour de manivelle, plutôt qu’ un moulinet d’ un poids inférieur à 200 grammes qui possède une bobine de petit diamètre et qui a un ratio de 70 cm par tour de manivelle.  Votre partie de pêche risque vite de se transformer en galère avec ce dernier. Aujourd’hui (c' était beaucoup plus compliqué il y a 25 ans ), on trouve des moulinets performants pour cette pêche. La seule chose que je peux leur reprocher, c’ est souvent  l’absence d’une bobine de type match ou shallow  à faible contenance, qui évite un backing fastidieux, et permettrait de mettre les 50/60 mètres de fil qui seraient amplement suffisant. Un frein doux et régulier, ce qui est souvent le cas sur ce type de moulinet, est parfait.

Le fil sera du nylon de bonne qualité en 14/100 ème. Le 12 n’apporte rien de plus et je ne parle même pas du 10, le nylon étant très sollicité (n'oubliez pas de couper régulièrement une dizaine de centimètres pendant la partie de pêche). Le 16 va moins bien pour lancer des leurres inférieurs à 2 grammes, les nylons  utilisés pour la pêche à l'anglaise font très bien l’affaire. Une chose importante :  sélectionner un nylon qui est signataire de la charte des fils EFTTA, ça vous évitera d’ avoir un 14/100 ème que tout le monde plébiscite, mais qui en réalité fait un bon 16/100 ème !
L’émerillon à agrafe de taille 00, de préférence nickelé, évitera un vrillage prématuré de votre nylon (surtout avec des cuillères de type panther martin), et permettra de changer de leurre rapidement.

trousse leurres

Les cuillères : J' utilise, de manière générale, 3 types de cuillères, des aglia, des comet et des panther martin de taille 00 à 0. La rotation de la palette est différente entre les aglia et les comet : l' aglia "tire" et papillonne beaucoup plus, émet plus d' effets vibratoires alors que la comet a une rotation moins rapide, plus aléatoire, et parfois ça fait la différence. Cette rotation irrégulière de la palette provoque parfois l'attaque. Des panther martin en taille 1 et 2 qui ont la palette directement montée sur l' axe permettent une mise en action dès la tombée à l' eau (quand les poissons sont en activité et se nourissent d'insectes terrestres), la touche intervient souvent à la tombée du leurre. J'utilise également des celta rublex en taille 1 qui ont une palette de type aglia, mais qui permettent d'avoir un poids intermédiaire à 2 grammes.
On peut conserver le triple existant en écrasant les ardillons avec une pince ou couper le triple, rajouter un anneau brisé et un hameçon simple sans ardillon. J'utilise les 2. Parfois, avec l'hameçon simple c' est tout ou rien et il faut savoir accepter de décrocher la quasi totalité des touches enregistrées, ce qui peut être frustrant.
Le poids des cuillères que j'utilise varie de 1 gramme à 2,5 grammes, mais ne dépasse jamais ce dernier. Quand le poids est inférieur à 1 gramme, la précision du lancer devient plus compliquée. Plus vous pêcherez "lourd", plus vous serez précis au début.
La couleur des palettes est blanche ou dorée. Utilisez de préférence la couleur dorée par temps ensoleillé et eau claire ; blanche par temps couvert, eau piquée ou coup du soir, mais il n'y a pas vraiment de règles établies.
Les palettes colorées fonctionnent bien aussi. Je pêche également parfois avec des panther martin coccinelle, ainsi que des black fury , mais le blanc et le jaune restent la base.

Concernant le reste de l' équipement, il est classique aux autres pêches : une bonne paire de cuissarde (les waders respirants risquent de ne pas faire long feu dans le farnat), un gilet vous permettra de ranger votre petit matériel et éventuellement d' attacher une épuisette raquette dans votre dos (privilégiez les mailles plastiques, ça vous évitera lescrises de nerfs pour défaire le triple planté dans les mailles du filet et évitera de blesser le poisson), une casquette vous protègera la tête et les yeux des branches.

2) L' action de pêche 

Le lancer : Expédier en milieu encombré un leurre de petite taille et d' un poids de 1 gramme à 7/8 mètres ou plus, n' est pas si facile. La technique la plus utilisée est le balancé sous la canne ou pendulaire : votre bras guide la trajectoire du leurre, c' est la technique la plus utilisée, la plus simple pour commencer et la plus précise pour un débutant. Les 2 autres lancés indispensables, à mes yeux, pour la pratique de l' UL, sont le revers et le coup droit fouettés. Dans ces 2 cas, ce n' est plus votre bras qui guide la trajectoire du leurre, mais c'est votre poignet qui, d' un coup sec, va imprimer une flexion à la partie supérieure de votre canne parabolique pour propulser votre leurre. La pointe du scion est toujours parallèle à l' eau, c' est le dosage de votre coup de poignet qui va vous donner  la distance. Un talon long, comme précisé ci-dessus, sera une gêne au niveau de votre avant bras sur la flexion du poignet. Pensez bien à garder votre scion parallèle à l'eau, car le moindre coup de poignet en fin de lancer de bas en haut expédiera inévitablement votre leurre en hauteur et certainement dans les branches qui surplombent le coup convoité. C' est la configuration du poste qui va dicter le lancer à utiliser, et en aucun cas le pêcheur ne doit se déplacer pour plus de confort, sans quoi la discrétion serait compromise. On évolue pratiquement toujours  vers l'amont.

ruisseau à truite

L'approche est essentielle : En wadding, évitez de trainer les pieds au fond de l' eau, déplacez-vous de préférence dans le courant, pour éviter le bruit et l' onde dans l'eau. Evoluez de préférence toujours sous les branches (d'où l' intérêt de la casquette), vous serez moins vu. Déplacez-vous lentement, analysez toujours comment vous allez vous placer sur le prochain poste. Si vous êtes sur la berge, regardez où vous mettez les pieds (marcher sur une branche cassante ou faire tomber une pierre à l' eau risque fort de compromettre votre coup). Enfin, baissez-vous lorsque vous êtes sur la berge, pour diminuer le champ de vision de la truite.

Quand on attaque un poste, l'erreur la plus fréquente (il suffit de regarder des vidéos sur le net), est de vouloir lancer à 8/10 mètres, devant une racine ou un gros caillou. C' est bien évidemment le coup qui attire tout de suite l'oeil et qui est susceptible d'abriter un poisson. Toutefois, si vous touchez un poisson à 8/10 mètres, c' est toute cette longueur qui va être compromise pour la capture d' un autre poisson. Commencez plutôt à explorer à 3/4 mètres devant vous avant de lancer à 10 mètres. Effectivement, quand les poissons sont en activité, ils se placent souvent en fin de coup dans très peu d' eau, ils se nourrissent beaucoup plus facilement, ils ont un champ de vision beaucoup plus large compte tenu de la faible hauteur d'eau et ils sont également alertés beaucoup plus facilement en cas de danger.

N' hésitez pas à pêcher les micro-postes souvent délaissés où les poissons sont plus tranquilles, ainsi que de faire varier votre vitesse de récupération et de pêcher plus creux certains postes .

Truite fario à l'ultra léger


Une session de pêche d' environ 2 heures est déja pas mal. Au delà, l'efficacité que demande cette pêche sera moindre. Cette technique demande beaucoup d' attention, de concentration , de calme et une bonne condition physique. Attention toutefois, soyez prudent si vous voulez vous lancer.

Je pratique la pêche à l' UL de mai à la fermeture. L'été ne se résume pas au coup du matin ou au coup du soir. Il se peut que parfois, en pleine journée, au beau milieu du mois de juillet ou d' août, vous ayez d'heureuses surprises, surtout en milieu ombragé. Les truites ont l' habitude d'être assez tranquilles et peu sollicitées à ces heures où l'on ne trouve pas souvent de pêcheurs au bord de l' eau. 

Les sensations de pêche avec ce type de matériel sont fabuleuses, émotions garanties même sur des poissons de taille modeste. L' UL, quand il est bien pratiqué est redoutable. De plus, il suffit d' attraper sa canne et sa boîte de cuillères pour être en action de pêche très rapidement au bord de l' eau.

Vous pouvez pratiquer cette technique sur la plupart des rivières de taille moyenne et ruisseaux de plaine ou de montagne.

Cette technique de  pêche à l'ultra léger est ma façon de procéder dans les rivières foréziennes. J' ai également eu l' occasion de la pratiquer dans d'autres régions , avec tout  autant de réussite et de plaisir.


Maubert Alain