Les plombées

%MONEYTISER%

Fini les grosses plombées! Bannies les chevrotines de tailles excessives...

Les plombées sont beaucoup plus souples, elles permettent de présenter l'appât de façon optimal. Il ne faut pas hésiter à changer souvent sa plombée, en fonction de la profondeur, de la vitesse du courant, des remous et contre courants...Mais il ne faut pas seulement mettre ou enlever des plombs, le fait de modifier la position des plombs sur le bas de ligne permet de modifié la présentation. Une plombée groupée "descend" plus vite qu'une plombée étalée, il faut donc utiliser l'une ou l'autre en fonction des conditions rencontrés. Pêcher avec des plombs étalés dans un courant vif ne sert à rien, l'appât sera forcement en surface porté par le courant, en groupant la plombée le phénomène diminue, et en ajoutant des plombs,on peut supprimer ce problème!

Plombée pour la pêche au toc

Mettre des plombs n° 8 (plomb baladeur) puis n° 7 , n°7 et enfin n°6

Plombée pour la pêche au toc

Mettre des plombs n°8, n°7,n°7,n°6

Plombée pour la pêche au toc

Mettre des plombs n°8, n°7, n°7, n°6

Vous pouvez donc pêcher avec ces trois types de plombées, en fonction du niveau de l'eau, rajouter des plombs a 1 cm a droite, avec un plomb n°6 et ainsi de suite pour alourdir votre plombée.

Plombée pour la pêche au toc

Cette plombée est très utile en cas d'eau basse , pour pêcher les ruisseaux en été, ou les eaux maigres, utiliser un plomb n°9 puis un n°8 puis un n°8.Les plombs sont très rapprochés de l'hameçon, pour que l'appât reste bien sur le fond.

Xavier HUDRY