Salmo trutta fario

 Bien connaitre la truite pour mieux la pêcher.

Salmo trutta est une espèce de poisson de la famille des Salmonidés qui correspond à la truite commune européenne.

Elle existe et est connue sous plusieurs formes ou morphes :

- La truite fario ou Salmo trutta fario sa forme de rivière,
- la truite de mer ou Salmo trutta trutta, pour les individus ayant migré en mer,
- la truite de lac ou Salmo trutta lacustris ou truite de lac, pour les individus qui font leur croissance dans un lac.

Malgré leurs aspects assez différents, ces groupes ne sont pas des sous-espèces mais forment une seule population dans chaque rivière ou ensemble de cours d'eau voisins où ils se reproduisent.

Il existe plusieurs souches génétiques bien différentes, dont la souche atlantique et la souche méditerranéenne. La souche atlantique est géographiquement répartie de l'Europe du nord à la côte ouest de la France , et est généralement de couleur jaunâtre avec de nombreux points colorés. La souche méditerranéenne se répartie sur le pourtour du bassin méditerranéen et est généralement beaucoup plus sombre et sans points colorés.

On relève également une souche corse : Salmo trutta macrostigma. (voir les truites corses)

En ce qui concerne l'alimentation :

Les truites sont carnivores. Elles se nourrissent principalement de vers,d'insectes et de larves aquatiques, mais les spécimens les plus imposants chassent également d'autres poissons, en pratiquant parfois le cannibalisme.

Morphologie d'une truite fario
  • 1: Bouche

- 2:Oeil
- 3:Nageoire dorsale, sert pour la rotation droite gauche
- 4:Adipeuse
- 5:Opercule
- 6:Nageoire pectorale, sert pour la direction haut bas
- 7:Ligne latéral
- 8:Nageoire pelvienne,sert pour l'équilibre de la truite
- 9:Nageoire anal, en complément de la nageoire dorsale, direction droite gauche
- 10:Nageoire caudale, sert à la propulsion

éclosion d'oeuf de truite fario

La truite est sexuellement mature vers 2 ans pour les mâles et 3 pour les femelles. D'octobre à janvier, elle se reproduit à une température comprise entre 5° et 12 °. Les géniteurs se retrouvent après avoir effectué une migration plus ou moins longue vers l'amont des rivières pour bénéficier d'une meilleure oxygénation et d'un bon substrat, une graviére peu profonde avec un courant assez vif permettant une bonne oxygénation . Les mâles très agressifs dissuadent les importuns pendant que les femelles aménagent une dépression dans les graviers pour y pondre 1500 à 4000 œufs (par kilo de poids). Les ovocytes, d'un diamètre de 4 à 5 mm et d'une couleur orange, seront immédiatement fécondés par la semence du mâle. Puis la femelle les recouvre de graviers afin de les protéger du courant et d'éventuels prédateurs. La période d'incubation varie en fonction du taux d'oxygène dissous et de la température de l'eau. Elle est d'environ 400 degrés jours (exemple : 40 jours dans une température à 10°). A la naissance, l'alevin toujours protégé par les graviers, se nourrit de ses réserves qui seront résorbées en 4 à 6 semaines. Dès lors, il émerge des graviers et monte en surface remplir sa vessie natatoire d'air, et se trouve en mesure de se nourrir seul et de se maintenir face au courant dans la traditionnelle nage stationnaire. Mais il lui faudra se protéger des prédateurs ; il a d'ailleurs peu de chance de devenir adulte puisqu'on estime qu'un seul couple géniteur survit à 800 ovocytes ! Les truites elles-mêmes pratiquent le cannibalisme si elles n'ont pas suffisamment de nourriture !

unite de mesure reproduction des truites

 SALMO TRUTTA LACUSTRIS

truite de lac

La truite de lac

- Vie une vingtaine d'années
- Coloration du poisson Dos bleuté foncé. Les flancs sont plus clairs, argentés, avec des taches de formes irrégulières brunes ou rougeâtres.
- Alimentation Organismes planctoniques, insectes, poissons
- Maturité sexuel Dès 4 ans suivant les régions
- Taille Jusqu'à 120 cm
- Poids 600 gr à 15 kg (25kg)
- Reproduction Novembre à décembre
- Nombres œufs 1'000 à 2'000 par kilo de poids
- Diamètre des œufs 5 mm à 5,5 mm
- Coloration des œufs Orange

Les truites de lacs ne se trouvent que dans les grands lacs, comme ceux du Bourget, du Léman, d'Annecy et de Serre-Ponçon. Elle a besoin d'un grand volume d'eau, entre 10 et 30 mètres de profond.
Elle remonte les affluents des lacs pour se reproduire, la méthode de reproduction est similaire à celle de la truite fario.